Ms. Ana Larissa Marques Perissini - CRP 06/71000 - CV: http://lattes.cnpq.br/5769412460995

Rua Lafaiete Spínola de Castro, nº 1562, Boa Vista.
São José do Rio Preto, SP.
Telefone (17) 3305.4778 - 9.8801.0121 (whatsapp)
e-mail: alperissini@gmail.com

quinta-feira, 7 de março de 2013

Quelle est l'évolution des enfants hyperactifs (TDAH) à l'âge adulte?


Quelle est l'évolution des enfants hyperactifs (TDAH) à l'âge adulte?

 
 
Une grande proportion des enfants ayant reçu un diagnostic de trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), présente toujours le trouble et/ou d'autres troubles mentaux à l'âge adulte, selon une étude américaine publiée dans la revue Pediatrics.
William Barbaresi du Boston Children’s Hospital et Slavica Katusic de la Mayo Clinic ont analysé les données concernant 5 700 adultes, nés entre 1976 et 1982 dans la ville de Rochester, dont 367 avaient reçu un diagnostic de TDAH lorsqu'ils étaient enfants et parmi lesquels 232 ont été suivis jusqu'à l'âge adulte.
Selon les résultats:
29% de ceux qui avaient un diagnostic de TDAH lorsqu'ils étaient enfants présentaient toujours le trouble une fois adulte selon une évaluation neuropsychiatrique;
  • Un peu plus de moitié (57%) de ceux qui avaient un diagnostic de TDHA lorsqu'ils étaient enfants avaient au moins un autre diagnostic de santé mentale une fois adulte comparativement à 35% des adultes sans TDHA dans l'enfance. Les problèmes les plus fréquents étaient l'abus de substance ou la dépendance à une substance, le trouble de personnalité antisociale, des formes modérées de manie, l'anxiété généralisée et la dépression majeure. La proportion de décès par suicide était près de 5 fois plus élevée. Au moment du recrutement pour l'étude, 10 personnes ayant reçu un diagnostic de TDHA dans l'enfance étaient en prison (2,7%);

  • De ceux qui présentaient toujours le TDAH, 81% avaient aussi au moins un autre diagnostic psychiatrique comparativement à 47% de ceux qui ne présentaient plus de TDAH et 35% du groupe de comparaison.

  • Le TDAH ne devrait plus être considéré comme un trouble qui affecte surtout le comportement et l'apprentissage chez les enfants, disent les chercheurs, mais comme un problème de santé majeur à long terme. Ces résultats montrent la nécessité d'une nette amélioration des traitements à long terme, soulignent-ils.
     

    Nenhum comentário:

    Postar um comentário